Idiocracy

n

 

Le président des États-Unis, Donald Trump, lors d’une conférence sur l’immigration à la Maison Blanche, le 4 janvier 2018. Photo Kevin Lamarque/Reuters

Expérience zéro en politique, misogyne, islamophobe, mexicanophobe et climato-sceptique : Donald Trump avait tout pour se faire détester par tous, les démocrates, les républicains -son propre camp- ou la majeure partie de la communauté internationale. Pourtant, c'est bien lui qui devient le nouveau président américain. Déjouant tous les pronostics, il a remporté une victoire incontestable, porté apparement par une volonté de renouvellement de la classe politique. 

 Les Etats-Unis appelés à accorder l'asile politique à un journaliste mexicain menacé d'expulsion

On avait déjà le "génie des Carpates", célèbre dictateur, voilà le "génie" de Washington, non moins délirant. Trouble de la personnalité narcissique ?

  • "Le narcissisme désigne l’amour qu’une personne ressent pour elle-même, ce qui est fondamentalement sain et signe d’une bonne santé pour une personne. Cependant, lorsque cet amour envers soi devient un investissement fermé et figé, il provoque chez la personne une tendance à interpréter la réalité en fonction de sa propre personne. En psychologie, le narcissisme est considéré comme une fixation sur soi-même. La personne vivant avec un trouble de la personnalité narcissique est très centrée sur elle-même et a constamment besoin d’être le centre d’attention des autres. Elle agit de façon théâtrale et exprime peu d’empathie envers les autres."

 

Idiocracy - Trailer

 

Idiocracy est un film américain réalisée par Mike Judge (le créateur de Beavis and Butt-Head). Cette comédie satirique de science-fiction raconte l'histoire de deux personnes qui, après une hibernation de cinq siècles, se réveillent dans une société dystopique rongée par l'anti-intellectualisme, le mercantilisme et la dégradation de l'environnement. Le film constitue une parodie grinçante d'une société américaine livrée à une baisse généralisée du niveau intellectuel.

Les producteurs retardent la sortie du film et ne lui font que peu de publicité1. Prévu pour 2005, Idiocracy sort le 3 septembre 2006 dans seulement cent trente salles des États-Unis1. En France, le film sort le 25 avril 2007 sous le titre Planet Stupid.
 


  [HS] Trump = Idiocracy ? , IDIOCRACY - film complet en francais

Dans sa chronique, Alain Frachon, éditorialiste au « Monde » observe que ce président qui donne aux riches, cultive et exploite dans le même temps le désarroi des laissés-pour-compte face à l’immigration, à l’islamisme, à l’étranger.

On s’est habitués. On n’y prête plus attention. On clique, on tourne la page, on change de chaîne. On a banalisé Donald Trump. On oublie que cette personne qui trouve le temps de fouiller les sites de l’extrême droite raciste, qui scanne à plaisir les publications numériques des théoriciens du complot et autres suprémacistes blancs, est le président des Etats-Unis. Il est à la tête de la plus puissantes des démocraties de la planète.

Donald Trump défend sa santé mentale en se qualifiant de « génie très équilibré »  Partager LEMONDE.FR

Face aux inquiétudes sur sa santé mentale, le président américain monte au créneau sur Twitter, dans une défense qualifiée “d’extraordinaire” par le New York Times.

Alors que le livre de Michael Wolff Fire and Fury, publié le 5 janvier, révèle le chaos que génère le président américain et alimente les doutes sur sa santé mentale, Donald Trumporganise sa défense. Via Twitter, où il se qualifie de génie. Et via Rex Tillerson.

Le chef de la diplomatie américaine, dont les relations avec Trump sont assez houleuses, n’a, dit-il, jamais remis en question la santé mentale du président des États-Unis. “Et je n’ai aucune raison de le faire”a-t-il déclaré dans un grand entretien accordé à CNN.

 

Mais le plus vif des hagiographes, c’est bien sûr le président américain lui-même, qui riposte sur Twitter, dans “une défense extraordinaire de ses capacités mentales et de sa place à ce poste”relate le New York Times.

 

Donald J. Trump

 

✔@realDonaldTrump

 

....Actually, throughout my life, my two greatest assets have been mental stability and being, like, really smart. Crooked Hillary Clinton also played these cards very hard and, as everyone knows, went down in flames. I went from VERY successful businessman, to top T.V. Star.....

1:27 PM - Jan 6, 2018 -  61,60961,609 Replies -  33,52933,529 Retweets -  118,877118,877 likes - Twitter Ads info and privacy - 

 

 

Donald J. Trump

 

✔@realDonaldTrump

 

....to President of the United States (on my first try). I think that would qualify as not smart, but genius....and a very stable genius at that! 1:30 PM - Jan 6, 2018  -  97,29097,290 Replies -  31,21031,210 Retweets -  125,487125,487 likes - Twitter Ads info and privacy

 

 

“En réalité, tout au long de ma vie, mes deux plus grands atouts ont été ma stabilité mentale et le fait d’être, genre, vraiment intelligent. Cette pourrie d’Hillary Clinton a elle aussi abondamment joué ces cartes, mais comme tout le monde le sait, elle a été descendue en flammes. Je suis passé de TRÈS grand businessman, de star de la télé…”

“ … à Président des États-Unis (à mon premier essai). Je pense que cela démontre que je suis non pas intelligent, mais un génie, un génie très équilibré”.

Égocentrique, impulsif, obsessionnel, complotiste…

Une démarche critiquée par le quotidien américain : “en ripostant de façon aussi frontale, le président peut être sûr que les doutes sur ses capacités vont encore croître.” Il doit bien passer un examen médical cet semaine, ajoute le New York Times, mais ceux-ci n’incluent généralement pas d’expertise sur les facultés mentales.

Certains représentants démocrates du Congrès ont pourtant déjà signé une proposition de loi permettant de soumettre le président à une évaluation psychologique, ajoute le journal. Et une pétition lancée par un psychiatre américaincircule depuis février 2017. Elle réclame la destitution de Donald Trump, considéré comme inapte mentalement à exercer la présidence.

“L’égocentrisme de Donald Trump, son impulsivité, son absence d’empathie, son intérêt obsessionnel pour des faits futiles et des détails insignifiants, son penchant, parfois, pour des théories du complot, ont déjà généré des commentaires sans fin. Chacun y allant de son diagnostic”, indique le journal.

Le 25e amendement de la constitution américaine prévoit le remplacement du président des États-Unis si celui-ci est “dans l’incapacité d’exercer les pouvoirs et de remplir les devoirs de sa charge”.

A travers de nombreux témoignages, la plupart anonymes, Michael Wolff relate les dysfonctionnements de l’exécutif. Selon lui, tout l’entourage de Donald Trump s’interroge sur sa capacité à gouverner« Ils disent qu’il est comme un enfant. Ce qu’ils veulent dire, c’est qu’il a besoin d’être immédiatement satisfait. Tout tourne autour de lui », a-t-il affirmé, vendredi, dans une interview sur NBC.

« Il est comme une boule de flipper, il part dans tous les sens », a-t-il ajouté. Et de donner comme exemple le fait que le président répète les mêmes histoires « trois fois en dix minutes », une tendance également observée dans ses interventions publiques.

 

 

IDIOCRACY - film complet en francais

A lire aussi

21 décembre 2017 IDIOCRACY

 08 décembre 2017Trump : fini de rire ?

14 novembre 2017 Demain tous cretin?

06 janvier 2018 "Fire and Fury: Inside the Trump White House"

 l'incroyable histoire de la tele realité demain 20h55 W9 21 9 2015 part Demain, tous crétins ?,  Demain tous crétins?  

Jojo -Par Enkolo dans Accueil le 9 Décembre 2017,  Jojo , 08 décembre 2017 Trump : fini de rire ?

10 décembre 2017 JojoJohnny Hallyday/Victor Hugo... redescendre sur terre - indigné révolté,

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×